Actuellement, presque tout le monde a déjà souscrit à un crédit bancaire. Que ce soit pour financer ses études, acheter une voiture ou encore organiser son mariage, la majorité des Français ont eu recours à un prêt. Cependant, peu d’entre eux sont en situation de surendettement.

La différence entre l’endettement et le surendettement

Une personne est endettée dès qu’elle a contracté un emprunt. Cependant, une situation de surendettement ne se constate que lorsque les mensualités représentent plus de 33% du salaire mensuel de l’emprunteur. Dans ce cas, le particulier ne profite plus de tous les services offerts par la banque prêteuse. Le découvert bancaire n’est plus toléré et l’intéressé ne peut plus souscrire à d’autres crédits.

Néanmoins, le plus problématique est que la personne aura indubitablement des difficultés financières. Ne disposant plus que de ressources limitées, elle ne peut plus faire face à des imprévus ou épargner efficacement. Les retards de remboursement peuvent donc survenir, ce qui aboutit à différents soucis juridiques  ou  à des saisies dans de rares cas. Afin de se sortir de cette situation, il est possible de déposer un dossier de surendettement à la Banque de France. Si la procédure est concluante, le principal intéressé n’aura plus à payer ses mensualités pendant 2 ans. Cela s’accompagne également d’une annulation des pénalités et d’une suspension des  éventuelles décisions de justice.

Le regroupement de crédits : la solution pour se sortir d’une situation de surendettement

Déposer un dossier de surendettement à la banque de France ne doit être envisagé qu’en ultime recours. Effectivement, le demandeur sera inscrit dans le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). La personne concernée ne pourra plus contracter un prêt pendant 7 longues années.

Afin d’éviter cela, il vaut mieux souscrire à un regroupement de crédits. Ce dernier permet de réunir les prêts contactés en un seul emprunt. Le souscripteur peut exiger que ses mensualités soient réduites et ainsi assainir ses finances.

À titre de précaution, il est conseillé d’évaluer son taux d’endettement avant de demander un crédit à une banque. De nombreux outils de simulation d’endettement sont aujourd’hui disponibles sur internet. Il suffit de consulter la page et de remplir un formulaire pour ce faire.